Travailler en Thaïlande

Travailler en Thaïlande

Travailler en ThaïlandeLa Thaïlande, est une économie émergente qui connait une croissance de l’ordre de 5.5% /an sur les 10 dernières années. Outre son économie et les opportunités qu’elle offre, beaucoup de personnes souhaitent travailler en Thaïlande aussi pour la qualité de vie du pays, mais comme ils ont pu s’en rendre compte ce n’est pas facile de trouver un emploi.

En effet, il y a plusieurs freins pour les nouveaux arrivants, la préférence nationale avec un cadre de travail stricte pour les étrangers. Les entreprises en plus de longues démarches administratives doivent embaucher un minimum de 3 employés de nationalité Thaïlandaise, disposer de 2 millions de THB de capital, et garantir un salaire brute d’au moins 50 000THB (citoyen européen) par étranger embauché pour qu’il obtienne le précieux permis de travail et puissent donc travailler légalement dans le pays. De plus, ils doivent justifier pourquoi un employé étranger est embauché au lieu d’un employé Thaïlandais. Vous l’aurez compris beaucoup d’entreprises notamment les plus petites n’ont pas les ressources tant administratives que financière pour répondre à l’ensemble de ces critères.

Néanmoins, il n’est pas impossible de trouver du travail en Thaïlande pour un étranger, mais il faudra montrer ses qualités et faire preuve de patience et persévérance.

Trouver un emploi en Thaïlande

Quelques conseils pour travailler et vivre en Thaïlande

  • Être humble et montrer les compétences qu’on peut apporter à l’entreprise
  • Disposez d’un minimum d’expérience
  • Parler l’anglais couramment, et si possible avoir quelques bases de Thaïlandais
  • Bien préparer son CV, faire des candidatures spontanées
  • Se construire un réseau et participer aux différents Networking professionnels
  • Être prêt à accepter moins de vacances, et un salaire plus faible

 

Pour les candidatures, il y a différents sites d’emplois consacrés à la Thaïlande, notamment JobsDb Thailand, néanmoins vous verrez que pour la plupart des annonces seuls les Thaïlandais peuvent appliquer. Vous pouvez aussi contacter les différentes chambres de commerces, en commençant par celle de votre pays.

Si vous avez moins de 27 ans et citoyen français, vous pouvez essayer de trouver un poste en VIE, en vous rendant à l’adresse Civiweb.com, ou encore en sollicitant des entreprises de votre pays ayant des représentations en Thaïlande et leurs proposant ce type de contrat qui est avantageux pour elles, mais qu’elles ne connaissent par tout le temps

Si vous avez un peu d’ancienneté dans votre entreprise, essayez de voir si votre entreprise a des intérêts à être présent en Thaïlande, si elle ne l’est toujours pas. Dans le cas, où votre entreprise est déjà présente, expliquez l’intérêt que vous avez pour ce pays, sur des aspects professionnels et expliquer ce que vous pouvez apporter en y étant muté.

Vous aurez peut être la chance de décrocher un emploi en tant qu’expatrié, ce qui est la meilleure solution.

Créer votre société en Thaïlande

L’une des solutions, si vous disposez d’une expertise et de compétences particulières dans un domaine, est de créer votre propre entreprise en Business ThailandeThaïlande.

Néanmoins, il vous faudra des ressources, et un plan sérieux avec des objectifs. Les études de marché ne sont pas un luxe, et vous permettront de bien vous implanter.

Beaucoup d’entrepreneurs pensent que c’est très simple, mais sachez que la Thaïlande bien que offrant de nombreuses opportunités, et une destination ouverte dans le sens ou beaucoup d’entrepreneurs viennent tenter leurs chances. Quand on sait que 50% des entreprises en France ferment avant 3 ans d’existence, en Thaïlande, ça serait plutôt un an.

L’échec est souvent dû à la personne, qui se laisse guider par des promesses et des rêves et n’a pas fait sa propre analyse, peut aussi penser qu’il va directement retrouver la qualité de vie qu’il avait en tant que touriste. Bref, pour réussir en Thaïlande comme partout il faut du sérieux, et partir avec un projet dans lequel on croit, mais qui repose aussi sur un modèle économique sérieux. Les personnes se lançant dans des activités alors qu’elles n’y connaissent rien partent déjà mal. Si vous êtes dans ce cas, essayer de vous-même au niveau déjà sur les bases, et ensuite faites en sorte de disposer des fondamentaux (fonds de roulements, projets solides) et essayer de vous faire entourer par des professionnels ayant déjà fait leurs preuves, du moins pour avoir des conseils.

Permis de travail, ce qu’il faut savoir

Permis de Travail ThaïlandePour travailler en Thaïlande, même pour une courte durée vous devez disposez d’un permis de travail, sinon vous vous exposez à des sanctions qui peuvent être le renvoie dans votre pays, et dans le pire des cas l’interdiction de pays, ajouter à cela des amendes.

Pour obtenir un permis de travail, l’entreprise qui vous emploie doit fournir un certain nombre de documents et respecter certains critères, notamment évoqué en préambule de cet article. Vous devez aussi disposez au préalable d’un visa de type non-immigrant B ou visa O (obtenu par le mariage avec un citoyen Thaïlandais), voir la partie visa.

Conditions d’obtention d’un permis de travail en Thaïlande

  • Société avec 2 millions THB de capital par employé étranger
  • Quota 4 employés Thaïlandais pour un étranger
  • Minimum de 50 000THB de salaire brut pour un employé européen
  • Être diplômé
  • Poste autorisé pour les étrangers
  • Justifier l’embauche d’un étranger par ses compétences, au détriment d’un employé thaïlandais
  • Disposez d’un Visa B ou Visa O

Tout sur l'information sur la Thaïlande